Histoire

ocea

 

OCEA s'ancre aux Sables d'Olonne en 1987 en reprenant l'activité du chantier sablais POUVREAU, fondé en 1934 et déjà réputé pour ses constructions en aluminium.

Au cours de la décénnie suivante, l'entreprise renforce son activité de construction navale. En 1990, elle rachète un autre chantier historique des Sables d'Olonne, Union & Travail, fondé en 1917 et, cinq ans plus tard, le chantier Le Bastion. En 1996, OCEA ouvre à Saint-Nazaire un second site spécialisé dans la construction de navires rapides. L'entreprise poursuit sa croissance avec l'acquisition en 1999 à Fontenay-le-Comte d'un troisième site dédié à la fabrication des coques. En 2000, OCEA se développe hors métropole avec l'entrée dans le groupe du chantier Travaux industriels guadeloupéens (TIG). Le rachat en 2009 du chantier naval Gamelin, spécialiste de la construction de navires passagers en aluminium, permet à OCEA de disposer d'un nouveau site à La Rochelle.

 

carte

 

Ocea YACHTS

En 2000, un armateur expérimenté et ses architectes navals, Michel Joubert et Bernard Nivelt, souhaitent construire un yacht capable de naviguer pendant de longues périodes et vers des destinations lointaines. Ils se tournent naturellement vers les chantiers spécialisés dans la fabrication de bateaux professionnels fiables et robustes, et choisissent de confier leur projet à OCEA.

C'est de cette rencontre que naissent Espiritu Santo, un OCEA Classic de 30 mètres, livré en 2002... et OCEA Yachts, département d'OCEA spécifiquement dédié aux motoryachts.

 

Depuis lors, OCEA Yachts a livré les motoryachts suivants :