Le chantier OCEA a trente ans !

 

Devenu un grand groupe industriel, capable de construire des navires de plus en plus imposants, toujours en aluminium, OCEA fête son trentième anniversaire...

 

OCEA LS

 

C'est en effet en février 1987 que Roland Joassard et Fabrice Epaud ont créé OCEA en reprenant un chantier naval aux Sables-d'Olonne. En trente ans, le chantier est devenu un grand groupe industriel qui s'est diversifié sur la sécurité et la sûreté maritimes, le transport de passagers, les bateaux de travail et bien évidemment les motoryachts. La répartition de son activité sur des marchés et des secteurs géographiques très différents - OCEA réalise 95 % de son chiffre d'affaires à l'exportation - apparaît aujourd'hui comme un gage de solidité financière. En 2012, OCEA a lancé le plan Orion - optimisation, réorganisation industrielle d'OCEA Naval - afin de rénover totalement son outil de production des Sables-d'Olonne où sont fabriqués les yachts. "C'est un bâtiment intelligent qui contribue à notre compétitivité et nous a permis d'élargir notre offre de navires vers des bateaux plus grands", précise Roland Joassard. Le site peut désormais accueillir des unités jusqu'à 85 mètres. OCEA y construit d'ailleurs actuellement le plus grand patrouilleur en aluminium du monde (84 mètres) qui sera mis à l'eau dans les prochains mois.

 

OCEA OPV 270

 

Une expertise unique

Car dès l'origine, les deux associés avaient fait le choix stratégique de se spécialiser dans l'aluminium : ce matériau permet en effet d'alléger sensiblement les bateaux et de réduire leur consommation de carburant tout en simplifiant la maintenance... Avec un impact écologique réduit à la clé !

 

OCEA Aluminium

 

Au fil du temps, OCEA a acquis une expertise unique sur l'aluminium qui permet aujourd'hui au chantier de garantir ses coques dix ans. "Nous développons des navires de qualité, robustes et efficaces, et, en même temps, à faible coût de possession. Nous avons commencé ainsi et avons maintenu cette exigence sur tous les types de bateaux que nous avons développés", explique Roland Joassard. En trente ans, OCEA a livré plus de 300 navires en France et dans le monde.

 

Des customs jusqu'à 85 mètres

C'est au début des années 2000 que le chantier OCEA a abordé l'univers des yachts en transposant tout son savoir-faire pour réaliser des bateaux efficaces et performants, capables de navigations transocéaniques et dotés de réelles qualités marines. Pour les armateurs, l'intégration au sein du chantier de toutes les expertises et savoir-faire nécessaires à chaque étape de la construction d'un yacht sont aussi le gage d'un maîtrise absolue des plannings et des budgets, et d'un accompagnement rigoureux tout au long de la vie du bateau. OCEA Yachts a livré neuf navires à ce jour, jusqu'à 47 mètres de long. Les installations dernier cri des Sables-d'Olonne permettent aujourd'hui à OCEA d'étoffer son offre de motoryachts et de proposer, aux côtés des gammes Commuter, Nautilus et Nemo, de plus grosses unités, comme le projet OCEA X47 ou le OCEA Nemo 50 Ice, voire des customs jusqu'à 85 mètres.

 

OCEA X47 V01 BD

 

Pour ses trente ans, OCEA affiche une forme olympique avec un chiffre d'affaires qui devrait frôler les 100 milions d'euros cette année. Joyeux anniversaire !

 

50 - OCEA Nemo 50 ICE 5

 

 

back