OCEA Commuter 40 : le mythe magnifique

 

Une ligne incomparable, une histoire fascinante... L'OCEA Commuter 40 est l'héritier d'un mythe recréé par Michel Joubert avec la complicité de Pierre Frutschi.

 

Ils sont nés au tout début du XXe siècle à New York. Les jeunes milliardaires qui avaient fait fortune dans l'industrie ou dans la finance avaient choisi d'habiter à Long Island dans de luxueuses mansions face à la mer. Pour rejoindre leurs affaires à Manhattan le matin, le plus rationnel était à l'évidence de prendre le bateau. C'est ainsi que sont apparus les commuters : d'étonnants yachts spécifiquement conçus pour traverser l'East River, si possible plus vite que le concurrent. Avec leur ligne effilée et leur étrave droite, les commuters étaient le reflet d'une époque, celle de Gatsby, le héros de Scott Fitzgerald.

 

New York Yacht Club

 

Renaissance

C'est à Michel Joubert que l'on doit la renaissance du mythe dans les années 90. Pour un ami, l'architecte avait imaginé l'Andreyale qui devint vite une gamme appréciée de petits yachts. Une dizaine d'années plus tard, Michel Joubert transposa pour OCEA le concept du commuter en grand yacht hauturier. Avec son étrave haute et droite - une originalité à l'époque -, son avant très défendu et son pont portugais devant la timonerie, Okeanis a ouvert la saga des OCEA Commuter. "Ce sont des bateaux particuliers avec un style totalement à part, explique l'architecte Pierre Frutschi. Ils représentent l'antithèse des yachts méditerranéens, des navires marins, classiques dans leur design et très élégants. Ils sont aussi très parlants : on comprend tout de suite qu'ils sont destinés aux navigations hauturières."

 

OCEA Commuter 40 - nuit

 

Détails finalisés

En 2013, OCEA Yachts avait demandé à Michel Joubert de moderniser son dessin. "Il a fait évoluer le style mais pas la philosophie, en conservant le caractère initial avec l'étrave droite, les grands passavants... Tout incite au confort", souligne Pierre Frutschi. Si l'allure néoclassique subsiste, l'absence de décrochement et les vitrages plus généreux modernisent la ligne. Durant plus de vingt ans, Pierre Frutschi a préparé les perspectives et les vues 3D des dessins de Michel Joubert. C'est donc logiquement à lui que OCEA Yachts a fait appel pour ceux du Commuter 40. "Cela a permis de finaliser quelques détails du style extérieur", précise l'architecte.

 

OCEA Commuter 40 - tenders

 

Elégance intemporelle

Avec sa cabine armateur à l'avant du pont principal, le Commuter 40 est sans doute l'un des plus abouti de la gamme. Cette très belle suite de pleine largeur inondée de lumière par de grandes baies vitrées, comprend un bureau, une salle de bains et un dressing. Et reste, sans passavant extérieur, totalement privée. Très classique dans sa configuration, l'OCEA Commuter 40 accueille dix invités. Pour privilégier l'élégance de la ligne, Michel Joubert avait imaginé de placer une annexe dans le lazaret. Pour sa part, Pierre Frutschi a étudié son positionnement à l'avant, voire de l'abriter à l'arrière du pont supérieur... Ce qui permet d'embarquer plusieurs tenders et de plus grande taille. La ligne intemporelle du Commuter 40 s'accommode avec aisance de toutes ces options... Pour emmener le mythe au bout du monde.

 

OCEA Commuter 40 - stern

 

 

OCEA Commuter 40

 

OCEA Commuter 40 - profil

 

OCEA Commuter 40 Specifications

ARCHITECTE NAVAL
JOUBERT / NIVELT   VITESSE MAX 19 nd
DESIGN INTERIEUR
TBD   VITESSE DE CROISIERE 16 nd
LONGUEUR HORS TOUT
40,00 m   AUTONOMIE
4 000 NM @ 10 noeuds
LARGEUR
7,65 m   INVITES
10
TIRANT D'EAU MAX
2,10 m   EQUIPAGE 8

 

back