OCEA Nautilus

Nautilus Jusqu'à 45 m

Élégant jusqu’au bout du monde

Quand l’élégance se conjugue avec de réelles capacités d’exploration… Philippe Briand, du cabinet de design Vitruvius, a dessiné le motoryacht ultime dans cette taille de navires.

C’est un bateau dans l’air du temps… Tout en étant en mesure de satisfaire les souhaits de découvertes les plus extrêmes, il répond à l’envie légitime de se fondre toujours plus étroitement dans une nature fascinante. Qui n’a jamais rêvé d’arriver dans une baie reculée, aux abords des pôles où les glaces découpent le rivage ? Ou d’approcher au plus près de la luxuriante végétation d’une mangrove tropicale ? Les côtes lointaines réservent souvent des spectacles extraordinaires à ceux qui peuvent les atteindre.

Confort et efficacité

Le cahier des charges du Nautilus 45 reprend en quelque sorte celui de l’OCEA Classic, le premier yacht du chantier, il y a vingt ans : un bateau confortable, qui offre du volume et qui est capable d’embarquer de grands tenders. Confort optimum et efficacité globale avec un dessin moderne ! Le volume habitable est au rendez-vous avec une suite armateur pleine largeur sur le pont principal et cinq vastes cabines pour les invités. Pour sa part, l’efficacité tient notamment à l’aluminium, le matériau fétiche du chantier OCEA, qui permet de concevoir un bateau plus léger, et donc plus économe, plus rapide et doté d’une plus grande autonomie. Mais elle découle aussi de la taille des annexes. Avec le Nautilus 45, l’idée est en effet de proposer un yacht qui va là où il n’y a pas de port ni de quai.

La taille des annexes

Cela implique notamment de disposer de grandes annexes qui permettent de pousser la découverte dans les baies ou près de côtes moins accessibles où le yacht ne peut s’aventurer. Or, par rapport à sa taille, le Nautilus 45 est justement capable d’embarquer de très grands tenders, bien supérieurs à ce que l’on voit d’habitude sous la limite des 500 GT. Les deux annexes de 8 mètres bien abritées sur le pont principal promettent un large rayon d’action, avec, pour les invités, la garantie de conditions optimales de confort lorsqu’ils quittent le yacht. Dans le même esprit, l’accès à la mer a été particulièrement soigné avec un système d’embarquement et débarquement exclusif, l’easy-boarding. Ce dernier apporte la commodité et la sécurité d’un véritable ponton, même près des rivages les plus inhospitaliers.

OCEA Nautilus vue arrière

Sur toute la ligne

L’OCEA Nautilus, c’est enfin une ligne incomparable. Le coup de crayon de Philippe Briand tend vers la simplicité avec des lignes pures et toujours justifiées. Imaginé pour une longueur de 45 mètres, le concept de l’OCEA Nautilus peut bien sûr être décliné pour différentes tailles sans renoncer à sa profonde élégance…

OCEA Nautilus
OCEA Nautilus
OCEA Nautilus
OCEA Nautilus vue arrière
OCEA Nautilus
01 05
Nautilus specs 2

Spécifications 45 mètres

  • Constructeur :  OCEA
  • Architecte naval :  Philippe Briand
  • Longueur hors tout :  45,00 m
  • Largeur :  9,15 m
  • Tirant d'eau max :  2,30 m
  • Vitesse maximum :  16,0 nd
  • Vitesse de croisière :  12,0 nd
  • Autonomie :  4 000 NM @ 12 nœuds
  • Invités :  12
  • Équipage :  7 / 8

A propos de l'architecte naval

Philippe Briand

Originaire de La Rochelle, Philippe Briand a conçu de nombreux voiliers de course, notamment pour la Coupe de l’America et le tout premier Vendée Globe. Il a aussi beaucoup dessiné pour Jeanneau et Beneteau. Depuis Londres, il dirige aujourd’hui deux entités : Philippe Briand Design pour les voiliers et Vitruvius Yachts, un studio spécifiquement consacré aux motoryachts d’exception. Pour OCEA Yachts, il a imaginé la gamme OCEA Nautilus.
Portrait création
designs-briand 1.png